Station: [3] Hexenverfolgung

  • Hexenmuseum Schweiz

A la la fin du moyen âge, les premières procédures de sorcellerie ont eu lieu. La frénésie de sorcellerie européenne a obtenu sa dimension la plus grande au début des temps modernes (1500-1789). Dans beaucoup d’états d’Europe des hommes, des femmes et même des enfants étaient brûlés sur les bûchers pour sorcellerie. Les gens n’avaient pas encore la sécurité et les techniques pour se protéger comme l’homme moderne. Ils étaient exposés à des influences extérieures comme la force naturelle, les épidémies ainsi que les coups, ils ne pouvaient pas s’expliquer rationnellement. La région de la Suisse d’aujourd’hui était un centre de chasse aux sorciers et sorcières. La croyance à une secte de sorcellerie menaçante qui opérait en secret était une invention des érudits spirituels. La sorcellerie équivalait un crime exceptionnel qui se composait de plusieurs délits entrainant inévitablement un cas de « maléfice » aboutissant à la peine capitale.