Station: [100] SiegfriedMuseum / Mitteltor


Le SiegfriedMuseum de Xanten accueille l’exposition sur le vieux Nibelungenlied - la Chanson des Nibelungen - qui reste cependant toujours hautement actuel. L’inscription de la Chanson des Nibelungen au patrimoine culturel mondial par l’Unesco souligne bien son importance. Ce chef d’œuvre de la littérature mêle, avec un même génie, la réalité et la fiction. Les thèmes majeurs de cette épopée sont l’amour, la haine, la fidélité et la trahison. C’est ce qui la rend encore si actuelle aujourd’hui. Siegfried von Xanten, le grand pourfendeur de dragons, partit pour trouver l’aventure, la gloire, les richesses et le grand amour. Pour finir, ses propres actions le menèrent à l’échec et il mourut de la main de Hagen. Le Siegfriedmuseum présente les personnages de la chanson des Nibelungen et met en évidence leur grandeur et leurs limites. Il montre la genèse de l’épopée. Comment au fil des temps, elle a été vécue, racontée, écrite et oubliée. On apprend quelle influence elle a exercée sur la culture et la politique de la société et quelles traces elle a laissées dans l’histoire européenne. Avec les murs mis au jour de l’ancien chemin de ronde du Bischofsburg moyen-âgeux, le SiegfriedMuseum montre les origines de Xanten. Sur votre gauche, vous voyez la Mitteltor (la porte centrale). À la différence des autres portes, la Mitteltor n’était pas une porte de la ville, mais un passage surélevé au-dessus du large fossé d’immunité du Bischofsburg. Construite vers 1392, la Mitteltor séparait la moitié nord de la ville de Clèves de la moitié sud qui se trouvait sous la domination de l’électorat de Cologne, jusqu’à ce que Xanten soit définitivement accordée au Comte de Clèves en 1444. Le chemin de ronde, qui n’est mentionné pour la première fois qu’en 1415 et qui à cette époque n’était pas encore couvert, servait à la fuite ou à la retraite du Bischofsburg vers la Meerturm et la Meertor. Après avoir été reconstruit en 1978, il fait aujourd’hui partie du Siegfriedmuseum.