Station: [105] Kriemhildmühle / Bas-Relief


On le remarque tout de suite: le Kriemhildmühle, le moulin de Kriemhild, est l’un de symboles de Xanten. Et comme Xanten est aussi la ville de Siegfried, quelques noms comme celui-ci rappellent la légende des Nibelungen. Kriemhild, une fille de roi burgonde, épousa le héros Siegfried von Xanten et lui donna un fils. C’est ce que raconte la Chanson des Nibelungen. Le moulin de Kriemhild fut édifié sur les restes d’un donjon et fait partie des « moulins hollandais à plate-forme ». Ce type de moulin est équipé d’un chapeau tournant, ou plus exactement d’une calotte tournante, et appartient aux moulins classiques assez modernes. Au 14ème siècle, il faisait partie intégrante des fortifications de la ville de Xanten et il servit plus tard également d’habitation au veilleur de nuit, ainsi que comme moulin à huile. Tout comme la Tour de Clèves, le moulin aurait dû être démoli en 1843. Mais le conseil municipal de l’époque, qui essayait de préserver le Xanten moyenâgeux pour la postérité, s’y opposa. C’est ici, directement sur la muraille Nord, près du moulin de Kriemhild que se trouve le bas-relief « Siegfried in Xanten » de l’artiste Erika Rutert. Les trois principaux épisodes de la légende ont été immortalisés sur le bas-relief par l’artiste : Le départ de Xanten de Siegfried pour la Cour de Worms, la querelle de Krimhild et de Brunhilde et au centre l’assassinat de Siegfried par Hagen von Tronje. Si vous voulez en savoir plus sur le fils de roi légendaire de Xanten, ne manquez pas de visiter le Siegfriedmuseum.